APPLICATIONS

Suivant le modèle et la pensée de M. Erickson,  après vous avoir accueilli avec le « symptôme » qui vous accompagne,  j’utilise l’hypnose Ericksonienne pour vous guider avec respect et bienveillance  sur la voie d’accès à vos propres ressources pour atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

Les séances d’hypnose et de programmation neuro-linguistique sont là pour vous apporter une aide au changement portant, par exemple, sur le stress, l’insomnie, la gestion de la douleur, des émotions, l’estime de soi, les deuils….(liste non exhaustive).

Ces séances peuvent aussi et simplement être cet espace de paix, cette parenthèse possible, dans un quotidien parfois sous tension, au travers d’exercices de pleine conscience. Pratique qui participe à l’optimisation du potentiel humain grâce à l’activation des capacités de plasticités du cerveau possible à tout âge. Cette technique permet l’activation de neurones qui entraîne la création de nouveaux transmetteurs neuronaux = les synapses. Il s’agit là d’un réel apport au mieux être du cerveau et du corps.

Travailler avec un « accompagnant » (psychiatre, psychologue, ostéopathe, praticien en hypnose Ericksonienne…) peut être une véritable force. En séance d’hypnose Ericksonienne, c’est la force d’avoir le souhait ou la curiosité, d’apprendre à travailler consciemment avec l’esprit inconscient. L’inconscient qui sait tellement plus que le conscient ne sait savoir !.  dès lors ayant appris à travailler ensemble (conscient et inconscient) le présent devient plus gérable, fluide et possible sereinement malgré et avec ce qui peut être en soi, autour, passé ou présent. 

Cette véritable force, les directeurs de sociétés du CAC 40 et autres du genre la trouvent aussi au travers de cet accompagnement. Cela leur permet d’être pleinement et plus justement dans leurs vies professionnelle, personnelle et familiale afin de n’en former qu’une en équilibre.  Il en est ainsi à tous les échelons sociaux car l’Homme reste Homme où qu’il soit.

Qui suis-je ? Voici mon parcours

A – Mon parcours en résumé

1°/ Mes formations (AS,  PNL,, Hypnose Ericksonienne et thérapeutique, stages et séminaires divers et orientés sur le fonctionnement conscient et inconscient de l’Être, EFT (2) physique quantique,;  )

2°/ Le travail sur ma propre personne, il est indispensable, à mes yeux,, pour être thérapeute d’avoir réglé ses propres « souffrances », d’avoir « retracé » sa propre histoire de vie. Cette histoire présente dans notre esprit conscient et inconscient afin d’être pleinement dans la rencontre au bénéfice de la personne accueillie en séance.

3°/ Mon « cheminement » personnel au travers de mes rencontres, de mon expérience de vie personnelle et professionnelle – mes formations, et  stages pratiques.  Et ma présence au sein de l’hôpital Suisse Paris au cours de mon année de formation ; puis fin de formation d’hypnose Ericksonienne et Thérapeutique en lien avec le chef du service de rééducation post opératoire de l’époque. 

Voici donc les 3 étapes qui m’ont conduite à l’exercice de l’hypnose Ericksonienne et thérapeutique. Technique de thérapie brève et complémentaire à la médecine traditionnelle pratiquée avec et au bénéfice des personnes qui sont comme « empêchées » d’avancer dans la sérénité pour des raisons où la seule ‘volonté’ ne suffit pas, où ce qui est présent physiquement, psychiquement parasite la vie au quotidien.

Ce peut être aussi pouvoir, tout simplement, trouver cet espace de paix, ce moment où la douleur accueillie se calme jusqu’à se taire.

Une parenthèse alors possible au travers d’exercices de pleine conscience le temps d’une séance.


B – Parcours 

1°/ Mes formations, examens …

  • 2012-2013 ; formation – diplôme  d’état d’aide-soignante en 2012.  Formation et stages en CHU, EHPAD, Hôpital psychiatrique, unité et centre pour adolescents spécialisés dans les troubles du comportement… doublée d’une année de pratique du métier d’aide-soignante (hôpital Suisse de Paris) m’ont permis d’apprendre,  d’observer, d’écouter,  d’accompagner les patients et équipes médicales ( médecins, kiné, infirmiers, A.S…)
  • 2013-2015 ; participation aux séminaires psychanalytiques de Paris, à l’école de propédeutique à la connaissance de l’inconscient, formation en programmation neuro-linguistique (PNL), EFT, massages thérapeutiques…

  • 2014-2015 ; formation puis certification d’hypnothérapeute de l’institut d’hypnose Ericksonienne et thérapeutique Denis Jaccard (implanté en Suisse). Pratique mise en oeuvre au sein de l’hôpital Suisse de Paris sous l’oeil attentif du chef du service de rééducation post opératoire puis exercice en libéral.

  • Participation au 1er colloque du dispositif d’accompagnement psychologique de la gendarmerie nationale – 7 décembre 2017

  • Mon travail est effectué en supervision tous les 15 jours avec le docteur psychiatre psychanalyste Augura et inter-vision avec un confrère sophrologue-hypnothérapeute.

2°/ Le travail sur ma propre personne

En séances de psychanalyse et d’hypnose.  En effet, il est à mes yeux impératif d’être au clair avec soi et son histoire personnelle. Avoir fait un travail sur sa propre histoire permet d’être pleinement en mesure d’accueillir la personne en séance et mener à bien la rencontre. Cet accompagnement permet d’éviter les interférences ou transferts.

Mes rencontres avec le psychanalyste et docteur AUGURA ont été celles d’un travail sur mon esprit conscient et inconscient. Elles furent aussi pour moi l’occasion de découvrir ou mieux connaitre de prestigieux neurologues, psychiatres, d’auteurs et d’ouvrages dont ceux de « Milton Erickson » par le biais de François Roustang philosophe, psychanalyste et praticien de l’hypnose Ericksonienne. C’est la rencontre avec Milton Erickson qui fut à l’origine de ma décision de me former en Hypnothérapie. 


3°/ Mon cheminement 

Mon fil d’Ariane « ETRE ACTRICE DE MA VIE POUR CELLE DES AUTRES »

« Animée par ce souhait de servir et d’aider, j’ai exercé dans une première partie de ma vie professionnelle au sein de cette force humaine qu’est la Gendarmerie Nationale. Formation, exercice et rencontres qui en font une période riche d’évolutions personnelles et professionnelles (capitaine, avant de quitter l’institution, j’y suis revenue à l’occasion notamment du 1er colloque du dispositif d’accompagnement psychologique de la gendarmerie nationale). 

En gendarmerie c’est aussi l’accompagnement, celui des victimes diverses et variées et pourtant uniques à la fois tant dans leurs traumatismes que dans ce qu’inconsciemment vécu au travers d’accident, d’incestes, de violences intra familiales, de harcèlements… Ce moment où, en audition, la victime doit rappeler les faits vécus pour qu’une procédure puisse être engagée. Audition ou simple écoute en interne de l’institution. Position d’écoute aussi rencontrée en interne alors que je suis référent du personnel féminin, puis en charge d’un district social, je suis cette oreille qui écoute pour comprendre et accompagner. Aujourd’hui devenue plus qu’une oreille attentive, je propose aux particuliers et à cette institution d’apporter (en complément de ce qui est déjà en place), mes compétences acquises dans l’exercice de l’accompagnement thérapeutique.


(1) PNL : programmation neuro linguistique

(2) EFT est un acronyme anglais qui signifie « Emotional Freedom Techniques » pour Techniques de libération émotionnelle. Techniques s’écrit avec un « s » car il existe plusieurs manières de se libérer émotionnellement.

L’Hypnose et son Histoire

L’hypnose connue est utilisée dans un premier temps par les psychanalystes et neurologues, elle devient populaire au 18ème siècle sous le nom d' »hypnos »qui signifie le sommeil, éveillé dans ce cas d’utilisation d’état.

D’abord connue du grand public au travers de l’hypnose de spectacle, cet état particulier du cerveau, qui est un état dit d’excellence, est utilisée de nos jours au bénéfice des personnes sous forme de thérapie brève car « orientée solution ». Cette pratique permet de résoudre de nombreux « problèmes » comme cela est indiqué dans l’onglet  » applications  » du présent site (liste non exhaustive). 

Mais c’est avec Milton Erickson, psychiatre et psychologue qu’elle va devenir la nouvelle hypnose ou hypnose moderne ou encore l’hypnose Ericksonienne utilisée en thérapie depuis lors et de nos jours.

L’hypnose Ericksonienne : la possibilité d’un changement de conscience ou l’esprit conscient et inconscient sont présents.

En séance, le véritable intervenant est le patient lui-même. Ainsi, c’est seulement en travaillant en conscience que tout arrive. Véritable aide au changement et au mieux être, j’utilise l’état de conscience modifié qu’est l’hypnose comme un outil d’accès à cet espace fertile ou les propres ressources de la personne ont germé. En effet, les recherches en neurosciences ont mis en évidence que les informations perçues ou reçues peuvent passer de l’inconscient vers le conscient, l’inverse ne pouvant pour des raisons physiologique se faire justifie l’importance de l’hypnose qui permet de réaliser ce juste état ou l’échange d’informations entre inconscient et conscient est alors possible. 

Qu’est-ce que l’état hypnotique ?

Cet état dit d’excellence, car propice au changement, à l’apprentissage et à la créativité, est un état neurologique qui se situe entre l’état d’éveil et de sommeil. C’est un état dans lequel le cerveau produit des ondes alpha, comme pendant le sommeil paradoxal (le rêve) par exemple. Ce sont aussi ces courts moments de flottement qui précèdent l’endormissement ou le réveil. Cet état particulier où comme certains rapportent : « j’étais dans la lune », en même temps ici et ailleurs. Il s’agit là d’un état naturel que nous sommes amener plu sou moins à vivre au quotidien et sans qui nous ne pourrions « vivre » le cerveau ne pouvant toujours être en activation d’analyse.

L’utilisation de l’état hypnotique en séance Ericksonienne est incomparable avec l’hypnose de spectacle. Etat de conscience modifié certes mais s’agissant de l’hypnose de spectacle, l’état hypnotique est utilisé avec l’accord de la personne de perdre le contrôle d’elle-même pour que l’hypnotiseur le prenne. Sans cet accord l’hypnotiseur ne pourrait faire son spectacle. En hypnose Ericksonienne la personne garde le contrôle tout au long de la séance.

En hypnose Ericksonienne, l’accord donné par le patient est celui de laider, avec bienveillance et respect, à accéder à ses ressources conscientes et inconsciente en toute conscience et en gardant le contrôle d’elle-même. Ainsi il est courant d’entendre le patient me dire, à l’issue d’une sé ance,  » c’est étrange, j’étais ici et comme ailleurs » et « en même temps, je me sentais maître de continuer ou non la séance ». 

Dans quel but et comment ? 

Grâce à cet état de conscience un dialogue, guidé par le praticien, s’établit entre l’esprit inconscient et l’esprit conscient (raisonné). Ce dialogue repose sur l’échange d’informations, inconscientes / conscientes, dites ressources et propres à la personne qui sait mieux que quiconque ce qui est bon pour elle. C’est en « occupant » l’esprit conscient que cet échange est possible grâce à l’ouverture alors présente de ces deux parties du cerveau qui permet l’apprentissage d’une nouvelle façon de vivre, de gérer ce qui est présent et source de handicaps physiques ou psychiques (ce peut être d’un point de vue professionnel, familial ou professionnel) ; la possibilité, au travers d’une séance de pleine conscience de trouver un espace de mieux être tout simplement une parenthèse dans la journée comme un bulle régénérante.

En séance, la personne peut intervenir à tout moment de la séance consciemment puisque consciemment elle est présente. Nous avons besoin de cet esprit conscient pour travailler avec l’esprit inconscient, il s’agit là d’une collaboration . Partant du principe que le patient a tout fait d’un point de vue conscient (dont consultation médicale) pour avancer au regard de son symptôme, il peut consciemment donner le droit à cette partie inconsciente de lui venir en aide.

Il est un moment où bien qu’ayant tout tenté, tout fait raisonnablement, rien ne change !  et pourtant il y a tout un volet oublié pour se venir en aide : notre esprit inconscient qui, comme disait M. Erickson, sait tellement plus de choses que notre conscient ne sait savoir !

Blog

La place du passé dans une séance d’hypnose Ericksonienne

Certaines personnes craignent devoir ouvrir une boite à pandore en pensant qu’il faille impérativement, en séance, évoquer un passé souffrant. En séance d’hypnose Ericksonienne et après la définition de l’objectif que la personne souhaite atteindre, la ligne de départ est « la douleur physique ou psychique » présente dans l’instant présent ; La ligne d’arrivée est, guidée …

Pour comprendre le travail en séance d’hypnose Ericksonienne

  Le travail en séance d’hypnose Ericksonienne et thérapeutique est comparable à l’apprentissage du vélo. Nous sommes tous propriétaires de ce vélo à deux grandes roues (l’esprit conscient et inconscient), mais nous ne savons pas vraiment nous en servir. Comme si il fallait apprendre à trouver l’équilibre pour pouvoir se servir du vélo. Alors je …

Contats et tarifs

Pour toutes demandes de renseignements ou prise de rendez-vous me contacter soit :

Par téléphone : 06.52.36.26.50

Ou par mail

Quand venir ?

Je vous reçois, à mon cabinet, de 9h à 19h du lundi au vendredi

(Toutefois, le quotidien de la vie peut être qu’il vous soit impossible dans ces horaires de vous rendre libre. En conséquence et de façon exceptionnelle nous pourrons convenir d’une rencontre au delà de 19h ou le samedi matin).

Où ?

Lieu de mon cabinet à HOUILLES (78) principalement et PORNIC (44) suivant la période et ce que convenu ensemble

A HOUILLES (78) portail d’entrée situé face au numéro 70 rue de Buzenval (Portail métallique de couleur grise)

A PORNIC (44) au 32 rue des Grandes Gouraudières Pornic (44)

Comment ? 

65 euros / 1 h  < séance> à 1h30

(Tarifs  arrêtés et appliqués pour l’année 2018)