APPLICATIONS

Accueil, écoute, échanges et hypnose, en lien avec vos propres ressources  exprimées consciemment et au delà de se penser être, je vous guide vers l’intention que vous souhaitez atteindre

Suivant le modèle et la pensée de M. Erickson après vous avoir accueilli avec cet indéfinissable (en un mot précis et commun) qui vous accompagne, j’utilise l’hypnose Ericksonienne pour vous guider avec respect et bienveillance  sur la voie d’accès à vos propres ressources. 

Les séances d’hypnose sont là pour vous apporter une aide au changement portant sur votre présent qui vous est psychiquement ou physiquement inconfortable (douleurs, stress, manque de confiance en soi, tristesse, angoisse, mal être avec soi avec l’autre dans le contexte professionnel ou personnel, le mal être peut être liée à cette habitude qui s’installe ou s’est installée consciemment ou/et inconsciemment et qui vous accompagne de cette façon inadaptée…).

L’hypnose Ericksonienne en séance, à cet endroit en lien de confiance et sécurité avec moi qui vous guide, se propose  comme se trait d’union à votre médecin traitant, psychiatre, psychologue, kinésithérapeute, ostéopathe…à ce traitement chimique ou physique prescrit par le corps médical. L’hypnose Ericksonienne permet le chemin de ce possible alors. J’ai dans un premier temps fait cette expérience du possible au bénéfice du « patient », avec et malgré le présent de ce dernier, au sein de l’hôpital (soins pré et post opératoire) puis en EPHAD et en cabinet aujourd’hui en étroite collaboration avec le corps médical (cf onglet témoignages, liste reportée non exhaustives).

Ces séances peuvent aussi et simplement être, dans un quotidien sous tension,  cet espace de paix, cette parenthèse possible, au travers de l’écoute, de l’accueil en pleine conscience de toutes les parties qui composent votre Etre et peuvent alors exister et trouver la voie, la voix, le son juste. Tout comme un orchestre philharmonique, il y a ce moment où le besoin d’accorder chaque instrument est indispensable afin que de cet orchestre émane l’harmonie.

Il est à noter que la pratique dexercices de pleine conscience participe à loptimisation du potentiel humain grâce à l’activation des capacités de plasticités du cerveau possible à tout âge. Il s’agit là d’un réel apport vers le mieux être de votre esprit et de votre corps. Cet un apprentissage possible tout comme on décide d’apprendre une langue vivante ou la pratique d’un sport. L’entrainement et la répétition de ces exercices de pleine conscience renforcent la compétence qui a pour objectif de se faire du bien tout simplement, c’est alors se permettre d’apprécier ces belles parties du paysage qu’offre le voyage de la vie.  A noter qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre car la plasticité du cerveau n’a pas de limite dans le temps, croire que seuls  les « jeunes » peuvent apprendre utilement est faux ! tous les âges offrent la possibilité d’élargir le réseau d’informations de notre cerveau. Eclairer notre vie à 10 watts ou 100 watts est possible, nous avons le choix de la luminosité.

Qui suis-je ? Voici mon parcours

A – Mon parcours conduisant à la pratique de l’hypnose Ericksonienne

1°/ Expériences professionnelles et formations dans le domaine de la santé et hypnose

  • 1984-2012 ; 1er temps professionnel, au sein de la gendarmerie nationale, au profit de la population dans le cadre de la police judiciaire puis des personnels de la gendarmerie Nationale dans celui des ressources humaines et de l’action sociale.  Alors capitaine de gendarmerie je quitte l’institution dans l’objectif de poursuivre ce travail d’accompagnement, de cet autre qui souffre, d’une façon différente.  J’entreprends donc un travail sur ma propre personne parallèlement à  un parcours et enseignements qui me conduisent à la pratique, en cabinet, de L’hypnose  Ericksonienne et thérapeutique.
  • 2012-2013 ; formation – diplôme  d’état d’aide-soignante en 2012.  Formation et stages en CHU, EHPAD, Hôpital psychiatrique, unités et centre pour adolescents spécialisés dans les troubles du comportement, doublée d’une année de pratique du métier d’aide-soignante (hôpital Suisse de Paris) m’ont permis d’apprendre,  d’observer, d’écouter, d’accompagner les patients et de collaborer avec les équipes médicales ( médecins, kiné, infirmiers, A.S…)
  • 2013-2015 ; participation aux séminaires psychanalytiques de Paris, à l’école de propédeutique à la connaissance de l’inconscient, formation en programmation neuro-linguistique (PNL), EFT, massages thérapeutiques, physique quantique (le pouvoir de « l’information » en biologie)…
  • 2014-2015 ; formation puis certification d’hypnothérapeute de l’institut d’hypnose Ericksonienne et thérapeutique Denis Jaccard (implanté en Suisse). Pratique mise en oeuvre au sein de l’hôpital Suisse de Paris sous l’oeil attentif du chef du service de rééducation post opératoire puis exercice en libéral.

  • décembre 2017 ; auditrice au 1er colloque du dispositif d’accompagnement psychologique de la gendarmerie nationale – 7 décembre 2017

  • formation continue : travail de supervision par A. Boudarham psychologue et hypnothérapeute (élève à l’époque de F. Roustang).

2°/ Le travail sur ma propre personne,  Travail effectué en cabinet de psychanalyse. Il y a à cet endroit de l’hypnose, cet état au delà du penser. Il est à mes yeux indispensable pour être thérapeute d’avoir réglé ses propres « souffrances », d’avoir « retracé » sa propre histoire de vie ; nous en avons tous une sinon nous ne serions pas nés. Cette histoire présente dans notre esprit conscient et inconscient afin d’être pleinement, dans la rencontre au bénéfice de la personne accueillie en séance.

3°/ Cheminement personnel jusqu’à l’hypnose et ma pratique Ericksonienne  Il fut au travers de mes rencontres, de mes expériences de vie personnelle et professionnelle. Etre aide-soignante était le trait d’union indispensable pour m’immerger dans le monde médical et  celui du patient, de l’Ëtre. Aide soignante est un métier indispensable mais limité dans le temps d’écoute et du prendre soin de l’Etre dans sa globalité physique et psychique. Mes formations suivies parallèlement à l’exercice de ce métier me permettent d’ouvrir cette voie à l’accompagnement en cabinet d’hypnose Ericksonienne et thérapeutique que je pratique aujourd’hui.  

Voici donc les 3 étapes qui m’ont conduite à l’exercice de l’hypnose Ericksonienne et thérapeutique.

Exerçant depuis 2015, je reçois en cabinet  les personnes me contactant directement ou adressées par le corps médical avec lequel je travaille alors en étroite collaboration.


 

 

L’HYPNOSE ERICKSONIENNE

L’hypnose connue est utilisée dans un premier temps par les psychanalystes et neurologues, elle devient populaire au 18ème siècle sous le nom d' »hypnos »qui signifie le sommeil, éveillé dans ce cas d’utilisation d’état.

D’abord connue du grand public au travers de l’hypnose de spectacle, cet état particulier du cerveau, qui est un état dit d’excellence, est utilisée de nos jours au bénéfice des personnes sous forme de thérapie brève car « orientée solution ». Cette pratique permet d’accompagner vers la résolution du « problème » comme indiqué dans l’onglet  » applications « ,

Mais c’est avec Milton Erickson, psychiatre et psychologue qu’elle va devenir la nouvelle hypnose ou hypnose moderne ou encore l’hypnose Ericksonienne utilisée en thérapie depuis lors et de nos jours. Ainsi, les recherches en neurosciences ont mis en évidence que les informations perçues ou reçues peuvent passer de l’inconscient vers le conscient, l’inverse ne pouvant pour des raisons physiologique se faire justifie l’importance de l’hypnose qui permet de réaliser ce juste état ou l’échange d’informations entre inconscient et conscient est alors possible. 

L’hypnose Ericksonienne : la possibilité d’un changement de conscience où l’esprit conscient et inconscient sont présents.

Qu’est-ce que l’état hypnotique ?

Cet un état dit d’excellence car propice au changement‚ à l’apprentissage et à la créativité, C’est un état neurologique qui se situe entre l’état d’éveil et de sommeil. Ce sont aussi ces courts moments de flottement qui précèdent l’endormissement ou le réveil. Cet état particulier où comme certains rapportent : « j’étais dans la lune », en même temps ici et ailleurs. Il s’agit là d’un état naturel que nous sommes amenés plus ou moins à vivre au quotidien et sans qui nous ne pourrions « vivre » le cerveau ne pouvant toujours être en activation d’analyse.

Comment ? 

L’utilisation de l’état hypnotique en séance Ericksonienne est incomparable avec l’hypnose de spectacle. Etat de conscience modifié certes mais s’agissant de l’hypnose de spectacle, l’état hypnotique est utilisé avec l’accord de la personne de perdre le contrôle d’elle-même pour que l’hypnotiseur le prenne. Sans cet accord l’hypnotiseur ne pourrait faire son spectacle. En hypnose Ericksonienne la personne garde le contrôle tout au long de la séance. L‘accord donné par le patient au thérapeute est celui de le guider avec bienveillance et respect pour qu’il accède à ses ressources conscientes et inconscientes dites ressources en toute conscience, En séance, la personne peut intervenir consciemment et à tout moment puisque consciemment elle est présente. Ainsi et à l’issue d’une séance,  il est courant d’entendre le patient me dire   » c’est étrange, j’étais ici et comme ailleurs » et « en même temps, je me sentais maître de continuer ou non ». 

Dans quel but? 

Cet état particulier de conscience est utilisé par le praticien pour ouvrir un dialogue entre l’esprit inconscient 〈siège des émotions〉 et l’esprit conscient (siege de la raison) de la personne rencontrée. Les informations ici échangées sont dites ressources et propres à la personne qui sait mieux que quiconque ce qui est bon pour elle. Cet usage permet l’apprentissage d’une nouvelle façon de vivre, de gérer ce qui est présent et source de handicaps physiques ou psychiques (ce peut être d’un point de vue professionnel, familial ou professionnel) ; la possibilité, au travers d’une séance de pleine conscience de trouver un espace de mieux être tout simplement une parenthèse dans la journée comme un bulle régénérante.

Partant du principe que le patient a tout fait d’un point de vue conscient (dont consultation médicale) pour avancer au regard de son symptôme, il peut consciemment donner le droit à cette partie inconsciente de lui venir en aide.

Il est un moment où bien qu’ayant tout tenté, tout fait raisonnablement, rien ne change !  et pourtant il y a tout un volet oublié pour se venir en aide : notre esprit inconscient qui, comme disait  M. Erickson, sait tellement plus de choses que notre conscient ne sait savoir !

Blog

d x (a+b+c) = Ǒ = le funambule sur le fil de la vie … (Névrose ≠ Psychose)

Et si nous êtions tous des névrosés en équilibre, à l’image du funambule sur le fil de la vie… Un exemple de mise en situation, en séance, conduisant à l’équilibre : mise en pratique de la formule : d x (a+b+c) = Ǒ a : le pas b : la barre ou les bras en …

bibliographie / Hypnose thérapeutique – principe et évolution

À tous ceux qui s’intéressent à l’évolution moderne de l’hypnose, la première traduction française d’une oeuvre de Milton H. Erickson, présentée par J. A. Malarewicz, apporte un excellent contact avec le rénovateur contemporain de l’emploi, clinique et thérapeutique, de la plus ancienne méthode psychothérapique. Parvenant à utiliser et à conceptualiser les mystères et les incertitudes …

Le cancer ; un livre qui donne l’espoir. Ne dit-on pas « tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir ? »

Que diriez-vous d’avoir une vision différente du cancer, ce fameux mot qui a fait – et qui continue à faire – peur à des millions de personnes chaque année partout dans le monde ? Pourquoi ne pas considérer cette maladie qui fait tant de ravages comme un ami, plutôt qu’un ennemi, avec lequel on doit …

Coordonnées et tarifs

En séance, au plus juste pour vous, il y a pour certains ce premier temps où les mots ont besoin d’être posés, comme délivrés peut être. Puis le temps d’ouverture à ce chemin nouveau en lien avec vos propres ressources.

Honoraires : de 45 à 60 € / séance – la durée moyenne d’une séance est d’1H15. Toutefois la durée peut être au delà en fonction de ce qui s’invite dans le moment présent de la personne accueillie en séance.

Le nombre de séances varie suivant le rythme de la personne et ne peut être initialement arrêté,  il peut être de 1 à plusieurs séances espacées de 2 à 3 semaines ; vous donner le droit du temps de la réparation est important.

Chaque Etre est unique, son vécu lui est propre, personnel aucun autre n’a le même ; le nombre et le rythme des séances varie donc en fonction de ces éléments.

Pour une prise de rendez-vous ou renseignements vous pouvez me joindre au : 06.52.36.26.50 ou par mail à hypnoquietude @gmail.com

Adresse : EOGN  Av. du 13ème Dragons Melun (77)